Wednesday, October 14, 2009

Report from Quebec: a masculist militia needed, activists arm themselves


John Gisogod said recently that a feminist attack, like the one perpetrated after a masculist rally in 2005 at the Serge Ferrand's place by a feminist commando unit from the UQUAM university, should never be allowed to take place again. Activists simply have to arm themselves and a security system has to be put in place. Now Gisogod says ''I WANT YOU TO JOIN'' the masculist brigade, either the storm troopers or the security units.


JOIGNEZ LES RANGS DE LA MILICE MASCULISTE
A translation of this article might soon be available.

Votre organisation masculiniste locale a besoin de vous, joignez les rangs des brigades de protection masculistes. Les contre-manifestations vicieuses d'événements masculinistes par des terroristes féministes doivent être empêchées, les leaders masculinistes doivent être protégés dans leurs activités quotidiennes par une garde rapprochée. C'est votre rôle messieurs, l'avenir de la race mâle en dépend. Il est entre vos mains.


La brigade d'intervention urbaine masculiste (BIM) se donne pour but de former des escouades d'intervention rapides pouvant être déployées à quelques heures ou même quelques minutes de préavis pour protéger des évenements publics masculinistes. Sa deuxième mission consiste à fournir des gardes du corps pour protection rapprochée des dirigeants masculinistes.


Techniques d'intervention urbaines seulement et sans armes à feu. Sous la direction du sergent William L. Maniak vous apprendrez le maniement du PR24, de la matraque de plastique de 30 pouces (90 cm) et du bâton de baseball en chaîne blanc. Sous la direction du sergent Payne, vous apprendrez le travail de coopération avec les chiens d'attaque et le self-défense de base.


La mission de la brigade en est une d'intervention défensive seulement. Ses actions visent surtout à limiter les dégâts lors de situations d'urgence et à assurer l'évacuation paisible et ordonnée des participants lorsque cela devient nécessaire. Par exemple, une simulation de l'événement Serge Ferrand montre clairement les premiers gestes à être posés par toute brigade d'intervention: confiscation des mégaphones et des pancartes, sommation aux intervenants masqués de se découvrir le visage (et leur maîtrise en cas de refus), et enfin capture d'un ou deux des activistes hostiles pour interrogation ultérieure.


Souvenez-vous que le droit de s'armer et de résister à l'agression est un droit divin. La société civile et les lois ne vous donnent plus ce droit dans plusieurs sociétés occidentales, par exemple au Québec, car elles sont inféodées au féminisme et corrompues par lui. Souvenez-vous enfin que le christianisme n'a jamais vraiment tendu l'autre joue. Alors joignez la milice.


Contactez votre bureau local le plus près de chez vous.


Notez que certaines organisations masculinistes vieux-jeu, comme l'Après-Rupture et Gars Content, s'opposent à la formation de la milice, au nom de certains principes suranés de démocratie. Le militant burelesque Yves Pageau crie même sans cesse ''dictature, dictature'' à tous vents ces temps-ci.


Rick Flashman

No comments:

Post a Comment